Analyses génétiques : déjà 11 dauphins échantillonés!

Pour répondre à l'objectif 1 du projet GDEGeM "Amélioration de la connaissance sur les populations", le GIS3M et ses partenaires procèdent à la réalisation d'échantillons par biopsie.

Il s'agit de prélever des échantillons de gras et de peau sur des individus rencontrés au cours des sorties de photo-identification. Ces prélèvements sont ensuite transmis à un laboratoire spécialisé.

Plusieurs analyses peuvent être conduites :

Des analyses génétiques réalisées à partir des échantillons de peau permettront d'apprécier la structure génétique de la population. Les échantillons de peau pourront également servir à définir d'éventuelles spécialisations écologiques au sein d'une population grâce à l'étude de marqueurs trophiques, tels que des isotopes stables. Des analyses toxicologiques peuvent être faites à partir des échantillons de gras afin d'évaluer la contamination des animaux par divers polluants.

La réalisation de prélèvements en vue d’analyses génétiques sur les Grands Dauphins dans leur milieu naturel n’ayant jamais été réalisée en Méditerranée française, cette action constitue une étude pilote.

 

A ce jour, 11 biopsies ont déjà été effectuées!

 

La toute première a eu lieu le long de la côte bleue en octobre dernier. Depuis, 4 échantillons ont été collectés à l'est de la Provence entre le Cap Lardier et Cagnes sur Mer et 6 ont été prélevés dans la partie centre-ouest du Golfe du Lion.

Notons qu'un individu très connu et suivi régulièrement depuis 10 ans a été échantillonné, nous pourrons bientôt en savoir un peu plus sur lui, notamment si c’est un mâle ou une femelle.

 

 

gis3m
Fondation MAVA
Agence des aires marines protégées
logo_pelagos.jpg